des Suisses, des Japonais et des Coréens : prouvant s’il en était encore besoin du caractère universel des messages véhiculés par l’œuvre de Marceline.

La vocation de l’Association est de permettre une meilleure connaissance et surtout une meilleure reconnaissance de l’œuvre de Marceline Desbordes-Valmore, poète pourtant unanimement reconnue par ses pairs au 19ème siècle, Victor Hugo lui-même ne lui avait-il pas déclaré en son temps:
«Vous êtes la femme, vous êtes la poésie même» ?

Si l’œuvre de Marceline connaît une renommée internationale et continue d’être étudiée partout dans le monde, elle est paradoxalement délaissée en France. En effet, qui, parmi les jeunes générations, peut se souvenir d’avoir étudié un jour un poème de Marceline Desbordes-Valmore ? Afin que cette reconnaissance soit effective, l’Association a choisi de s’appuyer sur les différentes disciplines artistiques en rapport avec les multiples talents de Marceline : chant, comédie, écriture, musique et même arts plastiques puisqu’elle est aussi l’auteur de collages très intéressants dans ces fameux